De Scratch Wiki en français

Ligne 41 : Ligne 41 :
 
Il est alors possible de réaliser, entre autre, des jeux multijoueurs en ligne, un système de sauvegarde du meilleur score sur le projet, une liste des derniers utilisateurs ayant visité le projet, etc... Les possibilités sont donc multiples.
 
Il est alors possible de réaliser, entre autre, des jeux multijoueurs en ligne, un système de sauvegarde du meilleur score sur le projet, une liste des derniers utilisateurs ayant visité le projet, etc... Les possibilités sont donc multiples.
  
Concernant leur utilisation (lecture et modification de leur valeur), elle s'effectue de la même façon qu'une variable locale / globale, avec les blocs <sb>mettre [☁ variable cloud v] à (0)</sb>, <sb>ajouter (1) à [☁ variable cloud v]::variable</sb> et <sb>(☁ variable cloud)</sb>.
+
Concernant leur utilisation (lecture et modification de leur valeur), elle s'effectue de la même façon qu'une variable locale / globale, avec les blocs <sb>mettre [☁ variable cloud v] à (0)</sb>, <sb>ajouter (1) à [☁ variable cloud v]::variables</sb> et <sb>(☁ variable cloud)</sb>.
  
 
== Traduire les chiffres en lettres (et inversement) ==
 
== Traduire les chiffres en lettres (et inversement) ==

Version du 10 février 2020 à 00:37


Les variables cloud (variables nuage)


(☁ variable cloud)
(☁ variable cloud)

Catégorie : Donnée
Type : Blocs de valeur
Ajouté dans : Scratch 2.0


Code du bloc : (☁ variable cloud)


Sur Scratch, une variable cloud (aussi parfois appelée "variable nuage" en français) est un type de variable pouvant garder sa valeur grâce à un serveur.

On peut distinguer une variable cloud d'une variable globale ou locale grâce à une icône de nuage précédent son nom.

Différence entre les variables globales / locales et les variables cloud

Variables globales / locales

Les variables globales et locales servent à stocker temporairement des lettres et des chiffres durant toute la durée du projet. Sa valeur peut-être modifiée au cours du temps grâce aux blocs adéquats mais elle "perdra" sa valeur lorsque le projet sera relancé. Elle reprendra donc sa valeur par défaut, celle qu'elle contenait lorsque le créateur du projet a sauvegardé son projet pour la dernière fois, où la valeur donnée par un bloc d'assignation de valeur au lancement du projet, si celui-ci en contient un.

Variables cloud

Similarités :

  • Elles peuvent, comme les variables globales changer de valeur au cours du temps.

Différences :

  • Les variable cloud ne peuvent uniquement stocker que des chiffres.
  • Les variables cloud ont une valeur d'une longueur limitée à 256 chiffres.
  • Lorsque la valeur de la variable est modifiée, elle le sera également pour toutes les personnes utilisant le projet au même moment. La variable peut donc être modifié par un utilisateur "à distance" pour tous les autres utilisateurs.
  • La variable cloud prendra comme valeur au lancement du projet celle qu'elle avait lorsque la dernière personne ayant été sur le projet a quitté le projet.
Info
 Info :
Les valeurs et les noms des variables cloud d'un projet sont visibles sur la page "Cloud Data" du projet. Cette page est accessible en cliquant sur le bouton adéquat sur la page du projet en question.
Attention
 Attention :
Seuls les utilisateurs connectés et ayant le rang de Scratcher confirmé (et d'équipe Scratch) peuvent modifier la valeur d'une variable cloud; les autres ne pouvant y accéder qu'en lecture uniquement.

Utiliser une variable cloud

Les caractéristiques particulières des variables cloud permettent aux Scratcheurs les maîtrisant de réaliser des projets avec des mécaniques plus avancées.

Il est alors possible de réaliser, entre autre, des jeux multijoueurs en ligne, un système de sauvegarde du meilleur score sur le projet, une liste des derniers utilisateurs ayant visité le projet, etc... Les possibilités sont donc multiples.

Concernant leur utilisation (lecture et modification de leur valeur), elle s'effectue de la même façon qu'une variable locale / globale, avec les blocs mettre [☁ variable cloud v] à (0), ajouter (1) à [☁ variable cloud v]::variables et (☁ variable cloud).

Traduire les chiffres en lettres (et inversement)

Pour que la variable cloud affiche un mot ou une phrase, il faut tout d'abord coder ce mot ou cette phrase : pour cela, on utilise une sorte de "code" qui attribuera à chaque lettre deux chiffres. Ainsi, on peut dire que A = 39 ou que X = 78.

Info
 Info :
N'utilisez pas de 0 en premier chiffre !

En quelque sorte, le script va être :

si <<(lettre (1) de (☁ variable_cloud)) = [3]> et <(lettre (2) de (☁ variable_cloud)) = [9]>> alors
mettre [traduction v] à [A]
end

Si le script repère que le premier chiffre de la variable cloud est 3 et que le deuxième est 9, alors sa traduction sera "A". Donc A = 39. Maintenant, faisons l'inverse :

si <(traduction) = [A]> alors
mettre [☁ variable_cloud v] à [39]
end

Ce script marche pour une seule lettre, mais c'est déjà pas mal.

Encode et décoder les variable cloud

Tutoriels plus détaillés

Le Scratch Wiki Fr propose une série de tutoriels plus détaillés pour certaines utilisations plus précise des variables cloud, tels que :


Cet article fait partie de la catégorie des tutos
Tous les articles de cette catégorie :
Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.