Source: Scratch Wiki en français

Révision datée du 30 juillet 2023 à 18:27 par Wilhelm43 (discussion | contributions) (→‎Bloc sans rafraîchissement d'écran : des du r d'écran)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)


Qu’est-ce qu’un bloc personnalisé ?


Info
 Info :
Vous cherchez des idées de blocs personnalisés ? Rendez-vous sur cette page !

En dehors des variables, les blocs personnalisés sont le principal type d'abstraction utilisé dans la programmation procédurale ; elles permettent aux Scratchers d'écrire des scripts sans connaître ou réfléchir aux détails de ce que fait chaque script. Une même pile de blocs peut ainsi servir plusieurs fois dans différents contextes, avec des paramètres permettant d'adapter les blocs à la situation.

Utilisation courante

Ces blocs sont utiles dans plusieurs cas :

  1. Éviter de devoir utiliser plusieurs fois les mêmes blocs, dans différents scripts d'un même sprite.
  2. Éviter de devoir utiliser plusieurs fois les mêmes blocs avec des valeurs différentes.
  3. Séparer son code pour mieux s'y retrouver, chaque bloc a alors une fonction bien spécifique.
  4. Passer outre la vitesse d'exécution des scripts de Scratch (30 FPS) et exécuter les actions contenues dans la définition du bloc aussi vite que leur complexité le permet, grâce à l'option « exécuter sans rafraîchissement d'écran ».

Créer un bloc

Par défaut, il n'y a pas de blocs dans la section « Mes Blocs » quand vous créez un projet. La section est vide, à l'exception d'un bouton, « Créer un bloc ».

Image montrant l'onglet « Mes blocs » de Scratch, vide. Le bouton « Créer un bloc » apparaît.
L'onglet « Mes blocs » vide.
Image montrant l'onglet « Mes blocs » de Scratch, avec un bloc. Le bouton « Créer un bloc » apparaît.
L'onglet « Mes blocs » avec un bloc.

Lorsque vous cliquez sur « Créer un bloc », l'outil de création de bloc apparaît. Vous pouvez modifier votre bloc en y ajoutant des entrées et des étiquettes.

Créer un bloc personnalisé.

Options

Entrée nombre ou texte

« Ajouter une entrée nombre » permet d'ajouter une entrée pouvant contenir des nombres, du texte ou des opérateurs (variables et blocs « rond ») :
variable (ma variable)::custom // avec une variable, nombre [123]::custom // avec un nombre ou nombre [texte]::custom // avec du texte

Info
 Info :
Il est aussi possible de placer des blocs booléens dans ces entrées.

Entrée booléenne

« Ajouter une entrée booléenne » permet d'ancrer dans les blocs des blocs comme celui-ci : booléen <[] = []> ou <> ::custom//avec un opérateur et sans opérateur

Ajouter une étiquette

Enfin, « Ajouter une étiquette » permet tout simplement d'écrire sur le bloc du texte entre les différentes entrées :

chanter (10) fois la chanson de [la macaréna] si <((nombre1)+(3))>(5)> ::custom // ici "fois la chanson de", "si"
Info
 Info :
Si le dernier élément de votre bloc est une étiquette, l'éditeur de bloc n'en rajoutera pas.

Bloc sans rafraîchissement d'écran

Pour créer un bloc sans rafraîchissement d'écran, utilisez le coche « Exécuter sans rafraîchissement d'écran ».

Un bloc sans rafraîchissement d'écran sera exécuté, si possible, sans que la scène soit mise à jour, c'est à dire, très vite.

Créer un bloc sans rafraîchissement d'écran.

Exemples

Réduction d'un script

Le script :

mettre l'effet [fantôme v] à (100)
répéter (10) fois
ajouter (-10) à l'effet [fantôme v]
fin
attendre jusqu'à ce que <touche (espace v) pressée?>
répéter (10) fois
ajouter (10) à l'effet [fantôme v]
fin
costume suivant
répéter (10) fois
ajouter (-10) à l'effet [fantôme v]
fin
attendre jusqu'à ce que <touche (espace v) pressée?>
répéter (10) fois
ajouter (10) à l'effet [fantôme v]
fin
costume suivant
répéter (10) fois
ajouter (-10) à l'effet [fantôme v]
fin
attendre jusqu'à ce que <touche (espace v) pressée?>
répéter (10) fois
ajouter (10) à l'effet [fantôme v]
fin
costume suivant
répéter (10) fois
ajouter (-10) à l'effet [fantôme v]
fin

peut devenir

mettre l'effet [fantôme v] à (100)
répéter (10) fois
ajouter (-10) à l'effet [fantôme v]
fin
répéter (3) fois
attendre jusqu'à ce que <touche (espace v) pressée?>
transition
fin

définir transition
répéter (10) fois
ajouter (10) à l'effet [fantôme v]
fin
costume suivant
répéter (10) fois
ajouter (-10) à l'effet [fantôme v]
fin

et peut même prendre des paramètres

mettre l'effet [fantôme v] à (100)
répéter (10) fois
ajouter (-10) à l'effet [fantôme v]
fin
répéter (3) fois
attendre jusqu'à ce que <touche (espace v) pressée?>
transition [fantôme]  en (10) fois avec (100)
fin

définir transition (nom transition)  en (durée) fois avec (effet max)
répéter (durée) fois
ajouter ((effet max) / (durée)) à l'effet (nom transition)
fin
costume suivant
répéter (durée) fois
ajouter ((0) - ((effet max) / (durée))) à l'effet (nom transition)
fin

Voir aussi